Publication
Cover of publication

La divergence des économies européennes

Portrait of Dominique Gautier
Senior Partner
Montréal Office, North America
+33 1 5367-0341
13 mai 2014

Les économies du nord et du sud de l'Europe continuent à diverger. Alors que l'on se concentre sur l'harmonisation des politiques économiques depuis le début de la crise, l'Europe bute sur un problème de modèle économique commun qui semble introuvable.

La mise en place de l'Euro avait pour objectif de faire converger les économies européennes, ce qui a eu lieu pour partie. Le bilan de l'Euro est positif en termes de consolidation du marché unique, de maîtrise de l'inflation et de baisse des taux d'intérêt. Reste qu'en 2014, l'hétérogénéité des économies européennes est problématique : en matière de balance commerciale, avec un nord industriel et exportateur, et un sud spécialisé dans les services et consommateur.

Mais l'hétérogénéité concerne également les niveaux de revenu et de prix, les finances publiques et le fonctionnement des marchés du travail.

Cette divergence économique a deux causes. La première touche aux politiques économiques non coordonnées menées depuis la création de l'euro (les réformes récentes de la gouvernance économiques européennes doivent permettre d'aller vers une harmonisation des politiques économiques et budgétaires et une stabilisation financière de la zone euro). Mais la divergence économique a aussi une cause naturelle : la spécialisation productive inhérente à toute zone monétaire.

Plutôt que combattre cette spécialisation, ne faut il pas l'assumer ? Si oui, c'est un vrai défi pour l'Europe car ceci implique, comme dans tout pays, des transferts (sociaux, fiscaux…) pour assurer la cohérence de la zone.

Aujourd'hui, trois scénarii sont envisageables.

  • 1- Le statu quo : il serait vite intenable. En effet, l'accroissement de l'écart d'endettement public en point de PIB pourrait atteindre +45% entre le Nord et le Sud de la zone euro d'ici 2020.
  • 2- Mise en place de transferts nécessaires entre Nord et Sud, financés par un budget européen pour la zone euro (assurance chômage européenne, fonds européen pour l'investissement). Mais le coût d'une telle option se traduirait pour l'Allemagne, par un accroissement de 90% de sa contribution nette au budget européen, et ce pendant plusieurs années.
  • 3- Mécanisme de type fédéral : il consiste à accroître la solidarité européenne en acceptant la spécialisation des modèles économiques, selon une logique de "donnant-donnant", où les Etats qui bénéficieraient des transferts seraient contraints à engager des réformes structurelles.

blue background
Think:Act

La divergence des économies européennes

{[downloads[language].preview]}

Comment en faire une opportunité ?

Published mai 2014. Available in