Article
Les métiers de l’environnement pourraient couvrir 30% des émissions de GES* à réduire en 2050

Les métiers de l’environnement pourraient couvrir 30% des émissions de GES* à réduire en 2050

Portrait of Emmanuel Fages

Emmanuel Fages

Partner
Paris Office, Western Europe
+33 1 5367-0390
13 février 2019

Etude menée pour Veolia

Le changement climatique est le défi majeur du XXIe siècle. C'est un phénomène concret et mesurable qui causerait de nombreux dommages si on ne parvenait pas à contenir les émissions de carbone.

Le changement climatique est le défi majeur du XXIe siècle.
Le changement climatique est le défi majeur du XXIe siècle.

La température moyenne mondiale augmente et on observe une nette accélération depuis le début des années 1980. Les conséquences de cette hausse de température sont visibles dès aujourd'hui, avec des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes plus fréquents et plus intenses.

"Le secteur de l'environnement apporte de nombreuses solutions pour lutter contre le changement climatique."
Portrait of Emmanuel Fages

Emmanuel Fages

Partner
Paris Office, Western Europe

Nous avons collectivement émis 53 Gt de CO2e dans l'atmosphère en 2016 et si les politiques actuelles sont maintenues, ce chiffre augmentera encore. Pour limiter le réchauffement à nettement moins que 2°C, les études scientifiques de références montrent qu'il faut diviser par au moins 2 les émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport au niveau de 2016. Fort heureusement des solutions existent.

Les 3 métiers des services à l'environnement (eau, déchets, énergie) adressent aujourd’hui plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre

Le secteur de l'environnement apporte de nombreuses solutions pour lutter contre le changement climatique. La gestion de l'eau, des déchets et de l'énergie offre des solutions d'atténuation qui couvrent plus de 35% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Nous avons évalué l’impact potentiel de 14 solutions concrètes pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre telles que : l'efficacité énergétique des bâtiments et de l'industrie, l'utilisation de la chaleur fatale, la capture de CO2, le recyclage des déchets, l'incinération, la cogénération et les chaudières à biomasse pour citer les principales.

Ces 14 solutions représentent un potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre de près de 12 Gt en 2050 par rapport à la tendance actuelle. C'est près du tiers du chemin à parcourir d'ici à 2050.

En cumulé de 2017 à 2050, ces solutions permettront d'éviter l'émission de ~188 Gt de GES, soit une contribution de 14% à l'objectif de rester dans un budget carbone de 687 Gt.

L'accélération du déploiement de ces solutions nécessite un vrai engagement des autorités publiques et des entreprises émettrices, en partenariat avec les entreprises du secteur de l'énergie et de l'environnement apportant leurs solutions.

Further reading
Portrait of Baptiste Maisonnier
Partner
Paris Office, Western Europe
+33 1 5367-0945